Le Glain

Situé à Genval, dans l’entité de Rixensart, « Le Glain » est un jardin d’un hectare, mais dont une petite partie seulement est réellement fleurie. Nous nous pencherons donc surtout  sur cet espace (d’environ 15 m sur 7 m), à l’arrière de la maison.

J’ai beaucoup aimé cet espace bien dégagé, le beau point de vue que l’on a sur l’ensemble du clos depuis la terrasse, et comme on est à flanc de colline,  le caractère aéré que cela donne au jardin.

DSC_0722

J’ai bien aimé aussi la palette retenue ; des roses, du blanc, du pourpre et un peu de « bleu glacier » (du Perovskia et du Crambe)…  Une palette fort classique, qui fait un peu penser aux jardins des années 80-90,  mais très douce et qui reste une valeur sûre.

DSC_0725

Focus sur le coloris du Crambe maritime, qui sert d’écrin aux petites roses, roses et blanches…

DSC_0736.JPG

J’ai aussi beaucoup aimé la pergola de bois qui accueille la glycine.

DSC_0737

DSC_0726.JPG

Et bien sûr, les briques sur champ qui habillent les allées ; je les adore !

DSC_0743

Un espace parfaitement entretenu, duquel se dégage une impression de calme, de sérénité, très agréable. Vraiment.

DSC_0723

Le reste du terrain, en contrebas, c’est un immense espace engazonné qui mène au bois et duquel se dégagent les belles silhouettes des grands pins maritimes…

DSC_0729

Un jardin dont on perçoit bien le parti pris principal : la netteté, la facilité d’entretien. Ce qui ne réduit en rien son charme…

DSC_0720

DSC_0747

Demain, je vous propose un jardin qui a deux caractéristiques communes avec celui d’aujourd’hui ; la douceur des coloris et l’inscription dans un vaste paysage dégagé. Il s’agit du Jardin de la Ruelle Rose, à Limelette (ci-dessous).

DSC_0499

Ceci dit, dans le jardin présenté demain, il y aura plusieurs types d’espaces fleuris. En effet,  j’ai choisi de vous présenter les quatre jardins de cette semaine …en mode « crescendo » !  ^^

à demain, à Limelette,

Silène

Publicités

Un commentaire sur “Le Glain

  1. Jardinage intensif ces derniers jours: tailler, désherber, contenir, redresser, et enfin récolter les premiers fruits rouges, le jardin est opulent cette année! Le cerisier croule sous ses bigarreaux noires,quel bonheur! Et pour se reposer, le soir, flâner sur ton blog et admirer ces jardins si bien tenus que tu nous présentes Quand on les voit, on
    se prend à rêver et on ne pense plus à la masse de travail que ça représente, on reprend courage,allez,demain, je remets ça!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s