Calycanthus, quand tu nous tiens …

[Arrêt sur image]. Focus sur un arbuste que je viens de « découvrir » cet été, le Calycanthus  (appelé aussi Arbre aux anémones) Bon, pour tout vous dire, mes copines jardinières m’assurent qu’on en a déjà vu ensemble… ^^  Je ne doute pas de leur mémoire (de la mienne, bien !), mais quoi qu’il en soit, cet été il m’a littéralement « tapé dans l’œil ».  Du coup, je le vois partout !

Par exemple, au formidable Jardin sainte Anne, à Girondelle.

DSC_0407

Un tout jeune sujet, comme le cultivar « Aphrodite », vu dans le beau parc du château d’Erlonfouet (à Remagne).

DSC_0373.JPG

N.B. Le site Promesses de fleurs nous apprend que « Le cultivar hybride Aphrodite est issu du croisement entre le Calycanthus floridus, originaire du sud des Etats-Unis, et le Sinocalycanthus chinensis, une espèce proche, mais pour sa part native de Chine. Cet hybride a été obtenu aux U.S.A. par J.C. Raulston qui lui a donné son nom de Calycanthus (x) raulstonii. »

Il m’a semblé plus pourpre que rouge-brun, celui-ci.

DSC_0372

Un autre sujet, dont la taille laisse penser qu’il est probablement installé depuis plusieurs années, vu aux jardins d’Argenteuil…

DSC_0643.JPG

Dans mon enfance, on parlait de  « lie de vin » pour cette belle couleur rouge bordeaux avec une petite pointe de brun…

DSC_0641

Bien sûr, à Wisley !

DSC_0649

Quand je vous dis que j’en vois partout ! ^^   Un autre au domaine « Herkenrode » (à Haacht), fin mai.

DSC_0286

DSC_0285

Et encore un, au doux jardin « Les Airelles  » (à Francorchamps).

DSC_0208.JPG

C’est qu’il a tout pour plaire !  Les différents sites de jardinage consultés m’apprennent que ce bel individu peut atteindre de 1.50 à 3 mètres, qu’il aime le soleil mais supporte la mi-ombre, que sa croissance est rapide, qu’il  est plutôt résistant au froid ;  qu’il préfère les sols argileux, siliceux, limoneux, mais profonds, frais, bien drainés surtout en hiver ; qu’il est tolérant à l’acidité ; qu’il fleurit de juin à juillet, et que son parfum rappelle celui de la fraise…  Là, on sait quasiment tout de lui, je crois. ^^

Heu… dernière info, je lis que ses graines sont toxiques pour les bovins et les moutons ; ne pas le planter près des pâtures.

Et vous, en avez-vous dans vos jardins ?   Comment le trouvez-vous ?

Silène

Publicités

5 commentaires sur “Calycanthus, quand tu nous tiens …

  1. Un nom en plus pour toi :Calicanthus  » Hartlage Wine  » aux fleurs pourpres et plus grandes que la norme (offert à une de mes filles pour son anniversaire, trouvé à la pépinière Le Try). C’est vrai que c’est un très bel arbuste et merci pour tes recherches, on apprend tous les jours!

    Aimé par 1 personne

  2. Super ! Tu pourras dire comment il évolue ; s’il s’installe bien, s’il est facile à vivre, etc….. Je viens d’aller le voir sur le net, il a l’air su-per-be ! Très « wine ». J’adore !

    J'aime

    1. Il est planté depuis deux ans à peine, dans la mauvaise terre du jardin chez ma fille (remblai de construction, c’est une misère à chaque fois qu’on doit faire un trou de plantation). Mais bébé Calicanhus se débrouille fort bien, sans soins ou presque, il s’installe doucement. C’est vraiment un arbuste sans soucis!

      Aimé par 1 personne

  3. J’adore et j’en ai deux différents au jardin. Je les ai achetés à Celles.
    Je ne connais que cette couleur rouge foncé.
    Il ne demande pas de soin. L’an dernier, ils ont gelé en avril et, petit à petit, ont refait des fleurs ! Une valeur sûre au jardin.
    Bonne semaine.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s